On a testé pour vous “l’Eglise de Saint Prim”

Je visite pour la première fois l’Eglise de Saint-Prim. Cet édifice est une œuvre d’art ! Certes, il s’agit d’abord d’un lieu de culte, mais nul besoin d’être pratiquant pour en apprécier la beauté singulière…  

Le site est à la fois lumineux et chaleureux, épuré et riche de nombreux détails. Reconstruite après son effondrement, au 19ème siècle, dans un style Saint-Sulpicien, très chargé, l’Eglise a été recréée dans le début des années 2000 par l’artiste Claude Rutault. Tout a été peint : la voûte, blanche, éclatante, attire le regard ; les sous-bassements, le sol et le mobilier, en brun, symbolisent la terre de Saint-Prim. Les stores bleu, jaune, orange ou rouge remplacent les vitraux et viennent réchauffer l’espace en diffusant de magnifiques halos de couleurs dont les nuances varient au fil de la journée et selon les saisons. Les ornements et représentations d’origine sont gommés. Les peintures s’effacent derrière des toiles en ton sur ton accompagnées d’une photographie de la peinture qui a été recouverte. De la même manière, les sculptures, regroupées sur un même mur, sont drapées et remplacées par des photographies, à l’exception de la Sainte Famille et de Saint Prim qui veille sur son village… L’ambon est comme relié au ciel par un tube fait de métal et de verre qui monte jusqu’à la voûte. Quant au baptistère créé dans le sol au fond de l’Eglise, il est conçu de telle sorte que l’on puisse entendre et voir l’eau couler au pied des marches. Cette eau, symbolisant le Jourdain, provient d’un ruisseau creusé à l’entrée de l’église, lien avec l’image des premiers baptêmes par immersion. Plus j’évolue dans l’Eglise, plus je prends conscience que derrière son apparence sobre, l’édifice recèle mille détails que l’artiste a soigneusement mis en scène. Il faut reconnaître que je suis fort bien guidée, par Henri Gerin et Pierre Chatain, tous deux anciens maires de Saint-Prim. Intarissables sur l’histoire de l’Eglise, ils ont vécu et porté sa transformation : « En 1995, la commune avait des projets de rénovation sur la mairie, l’école et l’Eglise. Claude Rutault est venu de nombreuses fois à Saint-Prim rencontrer les représentants de la paroisse et les élus pour présenter et réadapter son projet. Il nous a écoutés et rassurés : il nous fallait visualiser le rendu final ! » A l’extérieur, les abords sont conçus dans le prolongement de l’Eglise. Au sol, un puzzle, symbolisant différents lieux de la commune, comporte 6 pièces sur place, 11 autres parsemées en divers points du territoire et une dernière au Québec, … à Saint-Prime ! Quant à l’eau, omniprésente, elle poursuit son chemin et longe l’Eglise sous le regard bienveillant de Saint-Prim. Carine

Visites libres tous les weekends de 10h à 18h et en semaine sur demande de la clé en mairie de 14h à 17h. Plaquette guide disponible sur place. Visites guidées pour les groupes toute l’année sur réservation à l’Office de Tourisme au 04 74 86 72 07 VOIR NOS AUTRES “ON A TESTE POUR VOUS” DU MOMENT :